Détection du Zika

24 août 2018
Darius Rackus, membre du laboratoire de Keith Pardee à l’Université de Toronto, assemble l’équipement diagnostique portable qui sera utilisé pour détecter la présence d’une infection au Zika ou d’autres maladies en Amérique du Sud.
Pardee Lab, University of Toronto
Darius Rackus, membre du laboratoire de Keith Pardee à l’Université de Toronto, assemble l’équipement diagnostique portable qui sera utilisé pour détecter la présence d’une infection au Zika ou d’autres maladies en Amérique du Sud.

Des scientifiques d’Amérique latine et du Canada développent une technologie portable de diagnostic pour aider à différencier diverses souches de maladies transmises par les moustiques, comme le virus Zika. Ces maladies peuvent être difficiles à diagnostiquer sans des analyses sophistiquées qui se font dans une poignée de laboratoires de grands centres urbains.

Cet article fait partie d'une série de reportages sur des projets innovants mis en œuvre dans les pays en développement, compilée dans un blogue réalisé en partenariat avec Canadian Geographic.

Consultez l'article

Visitez le blogue Sur les traces du changement