Rapport sur les dépenses annuelles de voyage, d’accueil et de conférence 2018-2019

Comme l’exige le Conseil des gouverneurs, ce rapport contient de l’information sur les dépenses annuelles totales relatives aux déplacements, à l'accueil et aux conférences, dépenses que le CRDI a engagées pendant l’exercice ayant pris fin le 31 mars 2019. Cette information est mise à jour chaque année. Elle ne contient pas les éléments retenus aux termes de la Loi sur l’accès à l’information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Les dépenses relatives aux déplacements, à l’accueil et aux conférences engagées par le Centre se rapportent à des activités qui soutiennent le mandat du CRDI décrit à la page À propos du CRDI.

Le CRDI travaille dans les régions en développement du monde pour améliorer leur capacité de recherche et leur proposer des solutions afin d’appuyer le développement durable et de réduire la pauvreté.

Les activités du CRDI englobent la communication, la diffusion et le réseautage scientifiques à l’échelle des régions et des pays. Certaines de ces activités passent par divers modes de communication, mais l’obtention des résultats souhaités exige une bonne dose d’interaction en personne.

Les dépenses annuelles totales relatives aux déplacements, à l’accueil et aux conférences du CRDI sont résumées ci-dessous :

Catégorie de dépense Dépenses pour l'exercice se terminant le 31 mars 2019 Dépenses pour l'exercice se terminant le 31 mars 2018 Écarts
  (en milliers de dollars)
Voyage      
pour des activités opérationnelles 3 701,2 $ 3 399,4 $ 301,8 $
pour rencontrer des parties prénantes clés 552,1 $ 1 094,0 $ (541,9 $)
pour la gouvernance interne 248,3 $ 253,5 $ (5,2 $)
pour de la formation 66,9 $ 52,2 $ 14,7 $
pour d'autres fins 31,5 $ 25,3 $ 6,2 $
A. Total de dépenses de voyage 4 599,9 $ 4 824,4 $ (224,5 $)
B. Accueil 23,9 $ 45,3 $ (21,4 $)
C. Frais de participation aux conférences 32,4 $ 31,2 $ 1,2 $
Total [A+B+C] 4 656,2 $ 4 900,9 $ (244,7 $)
Dépenses de voyages internationaux des gouverneurs incluses dans Voyage 105,0 $ 119,4 $ (14,4 $)

Écarts importants par rapport à l’exercice précédent

Le CRDI gère les dépenses en matière de déplacement, d’accueil et de conférence avec prudence et probité et surveille ses activités de déplacement afin de respecter son mandat et ses objectifs stratégiques.

Les dépenses engagées en matière de déplacement, d’accueil et de conférence pour l’exercice ayant pris fin le 31 mars 2019 ont diminué de 244 700 $ par rapport à l’exercice ayant pris fin le 31 mars 2018. Les principaux écarts s’expliquent comme suit :

Voyage

En comparaison avec l’exercice financier précédent, les dépenses liées aux voyages effectués en 2018-2019 ont diminué de 224 500 $ principalement pour les raisons suivantes :

  • Le nombre plus élevé de postes vacants dans la direction générale des Programmes et des partenariats; et
  • La baisse des besoins de rencontres reliées au développement des programmes avec des parties prenantes et des chercheurs.

Accueil

Par rapport à l’exercice financier 2017-2018, les dépenses liées aux activités d’accueil ont diminué de 21 400 $ grâce aux efforts continus visant à réduire ces coûts.

Frais de participation aux conférences

L’écart d’un exercice à l’autre est négligeable.

Dépenses de voyages internationaux des gouverneurs

Le Conseil des gouverneurs du CRDI est présentement composé de trois représentants étrangers et de quatre représentants canadiens qui résident à l’extérieur du pays. Les autres gouverneurs résident au Canada. Les voyages internationaux des gouverneurs sont entrepris pour les deux raisons suivantes :

  • Pour que les gouverneurs qui habitent à l’extérieur du Canada puissent assister aux réunions du Conseil à Ottawa; et
  • Pour que les gouverneurs puissent se rendre à l’extérieur du Canada afin d’évaluer l’impact de la recherche appuyée par le CRDI dans les régions du monde en voie de développement.

Les dépenses de voyages internationaux des gouverneurs ont diminué de 14 400 $ relativement à l’année 2017-2018. Ceci s’explique par le fait qu’il n’y a pas eu de voyage sur le terrain en 2018-2019. Les économies réalisées par l’absence d’un voyage sur le terrain (environ 58 000 $) ont été contrebalancées par des coûts de voyage plus élevés à Ottawa encourus par les gouverneurs non-résidents du Canada qui ont été récemment nommés.