Aller au contenu principal

Une Amazonie : Évaluation One Health des menaces d’épidémies émergentes et de la résilience des peuples autochtones de l’Amazonie

Les peuples autochtones de l’Amazonie sont confrontés à des pressions croissantes sur leurs territoires, leurs moyens de subsistance et leur survie culturelle, et ils doivent faire face à la menace de nouvelles épidémies résultant des interactions entre l’être humain, les animaux et l’environnement. La sécurité alimentaire et les conditions nutritionnelles font partie d’un ensemble de facteurs complexes et interdépendants qui jouent un rôle crucial dans la vulnérabilité et la résilience à ces menaces épidémiques. La récente pandémie de COVID-19 est un bon exemple de la gravité des répercussions des pandémies sur les peuples autochtones de l’Amazonie. Cela démontre également leur résilience. Lorsque les systèmes de santé publique se sont révélés insuffisants, les communautés se sont organisées pour contenir la propagation et aider les malades en utilisant les connaissances traditionnelles en santé. Les femmes autochtones ont assumé des rôles cruciaux en tant que soignantes, mais elles ne disposaient pas d’une protection adéquate contre le virus. Les données sur l’incidence et l’évolution de la pandémie et les réponses des communautés autochtones sont largement absentes des registres officiels et n’éclairent donc pas les programmes de préparation.

Ce projet vise à documenter le risque et la vulnérabilité des peuples autochtones de l’Amazonie face aux épidémies de zoonoses émergentes (transmission de l’animal à l’humain) et à contribuer à leur résilience. Pour ce faire, il produira des données probantes localisées des facteurs sous-jacents multidimensionnels, élaborées conjointement avec des communautés autochtones de Colombie, d’Équateur et du Pérou. Il renforcera également la surveillance et l’alerte précoce par le biais de programmes de surveillance sanitaire et de formations communautaires. Une recherche sociale et interdisciplinaire appliquant une méthodologie de recherche-action participative sera entreprise dans neuf communautés rurales et un groupe autochtone urbain de chaque pays, représentant un éventail de possibilités en matière de sécurité et de souveraineté territoriales et alimentaires, de diversité culturelle et d’exposition aux menaces et pressions extérieures. Elle favorisera également la transformation des inégalités entre les sexes et des inégalités intersectionnelles (telles que l’âge, l’identité ethnique, etc.) qui influencent le risque, la vulnérabilité et la résilience aux épidémies.

Project ID
109811
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Sandra Gagnon
Total Funding
CA$ 3,100,000.00
Location
Colombie
Équateur
Pérou
Institution Country
Peru
Institution
Instituto del Bien Común