Aller au contenu principal

Transformer les institutions que les femmes jouent un rôle de leader dans les STIM : les leçons du Ghana et du Kenya

En Afrique subsaharienne, malgré diverses interventions visant à promouvoir la participation des femmes dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM), les femmes sont encore très peu nombreuses à occuper des postes de direction. Dans de nombreux pays en développement, la législation, les politiques et les programmes à différents niveaux n’ont pas permis d’utiliser le potentiel de l’ensemble de la population, en particulier des femmes. Au Ghana et au Kenya, par exemple, des politiques et des lois ont été adoptées dans différents secteurs, notamment dans les établissements d’enseignement, afin d’accroître la scolarisation des femmes, et sur les lieux de travail afin de garantir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Des programmes de mentorat, tant dans le secteur privé que public, sont également en place pour encourager les femmes à poursuivre des carrières dans les STIM. Bien que des progrès aient été réalisés, ces efforts ne répondent toujours pas aux attentes en matière de réduction des inégalités sexospécifiques, notamment en ce qui concerne l’accession des femmes à des postes de direction dans le domaine des STIM. Ceux-ci ont été liés à des questions complexes, notamment des normes sexospécifiques et des pratiques socioculturelles qui doivent être mieux comprises.

Ce projet vise à contribuer à la promotion des femmes dans les STIM, tant dans l’industrie que dans le milieu universitaire, par le développement de stratégies innovantes qui permettront de promouvoir les femmes à des postes de direction. En utilisant le Ghana et le Kenya comme études de cas, le projet cherche à comprendre pourquoi les femmes ont du mal à accéder à des postes de direction dans leur carrière dans le domaine des STIM. L’objectif global est d’évaluer les efforts institutionnels en matière d’intégration de la dimension de genre dans les STIM et de proposer et tester des stratégies innovantes pour promouvoir l’avancement institutionnel et la protection des femmes à des postes de direction dans le milieu universitaire et l’industrie.

Ce projet fait partie d’une série de sept projets qui ont été sélectionnés à la suite de l’appel de propositions dans le cadre de l’Initiative de recherche sur la dimension de genre dans les STIM (GEST).

Project ID
109795
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Ann Weston
Total Funding
CA$ 1,247,700.00
Location
Ghana
Kenya
Sud du Sahara
Programmes
Éducation et sciences
Éducation et sciences
Institution Country
Ghana
Institution
University of Ghana