Aller au contenu principal

Ouvrir les marchés aux régimes alimentaires nutritifs – Production conjointe de connaissances

Une alimentation de mauvaise qualité est l’un des principaux facteurs contribuant au fardeau mondial que représentent les maladies. Les systèmes alimentaires mondiaux actuels ne sont pas adaptés. L’augmentation de la demande en nourriture, stimulée par la hausse de la population et les changements de régimes alimentaires, est assortie de problèmes environnementaux et de trois énormes défis liés à la malnutrition : la sous-consommation, la surconsommation et une mauvaise alimentation. De plus, l’augmentation de la production alimentaire ne résout pas, à elle seule, le problème de la malnutrition qui est davantage affecté par les habitudes de consommation de calories et d’éléments nutritifs que par le manque de nourriture. Environ 1 milliard de personnes ont un apport calorique insuffisant, au moins 3 milliards ont un apport d’éléments nutritifs insuffisant et plus de 2,5 milliards consomment trop. Ces trois fardeaux qui coexistent souvent au sein d’une même communauté, voire au sein du même ménage, représentent un défi majeur : assurer la sécurité alimentaire pour tous.

Ce projet contribuera de façon stratégique à l’amélioration de la qualité de l’alimentation et des régimes alimentaires dans les pays en développement. Il permettra de mettre à l’essai des approches faisant en sorte de comprendre comment le commerce alimentaire local peut se livrer concurrence pour commercialiser des aliments plus nutritifs et ainsi les rendre plus disponibles et plus abordables aux consommateurs. Ce projet offre une occasion unique de se familiariser avec les partenariats conclus avec les acteurs du secteur privé et de les soutenir, en particulier les petites et moyennes entreprises, afin d’améliorer l’approvisionnement et d’augmenter la consommation d’aliments sains.

Ce projet triennal sera mené par l’Alliance mondiale pour l’amélioration de la nutrition (GAIN) établie à Genève. Ainsi, le CRDI prendra part à cette initiative de 30 millions $ CAD qui regroupe plusieurs bailleurs de fonds et qui vise à pousser les marchés à améliorer la consommation d’aliments nutritifs. Au Pakistan, au Bangladesh, au Nigeria et au Kenya, des approches et des politiques échelonnées visant au renforcement des systèmes alimentaires seront mises à l’essai. On veillera tout particulièrement à soutenir les partenariats publics-privés pour intervenir tant sur les structures de la demande que celles de l’offre, afin de favoriser la consommation d’aliments nutritifs et de permettre aux systèmes alimentaires de favoriser l’adoption de bonnes habitudes alimentaires.

Project ID
108897
Project Status
Actif
Duration
38 months
IDRC Officer
Madiha Ahmed
Total Funding
CA$ 1,500,000.00
Location
Bangladesh
Kenya
Nigéria
Pakistan
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Systèmes alimentaires résilients au climat
Alimentation, environnement et santé
Agriculture et sécurité alimentaire
Institution Country
Switzerland
Project Leader
Lawrence Haddad
Institution
Global Alliance For Improved Nutrition