Aller au contenu principal

Les femmes dans la santé et leurs statuts économiques, d’équité et de moyens de subsistance pendant la réponse aux urgences (WHEELER)

La pandémie de COVID-19 et les efforts déployés pour la contrôler ont menacé les moyens de subsistance, introduit de nouveaux risques sur le lieu de travail et rendu encore plus précaires les relations de travail instables, en particulier pour les femmes. Au Kenya, le visage de la réponse du personnel de santé à la pandémie était essentiellement féminin. La plupart des travailleuses ont éprouvé de l’anxiété en raison d’une connaissance limitée des maladies, d’un accès limité aux équipements de protection, d’une exposition et d’une infection accrues aux maladies COVID-19 et d’une augmentation des responsabilités du ménage, y compris le travail non rémunéré. Pourtant, l’impact socio-économique et sanitaire de la COVID-19 sur le personnel de santé féminin rémunéré et non rémunéré reste négligé.

Ce projet étudiera les lacunes en matière d’égalité des sexes et d’équité en matière de santé vécues par le personnel de santé féminin (rémunéré et non rémunéré) au Kenya pendant la pandémie et la manière dont ces expériences ont eu un impact sur leur santé physique et mentale, leur bien-être, leur statut socio-économique et leurs moyens de subsistance. Il vise à améliorer la compréhension des facteurs culturels, structurels, socio-économiques et politiques qui perpétuent les inégalités entre les sexes dans le secteur de la santé, rémunéré ou non. Ces résultats contribueront à l’élaboration de systèmes de santé sensibles au genre et transformateurs, capables de réagir aux futures situations d’urgence au Kenya. Le projet renforcera également les capacités locales en matière de recherche, d’élaboration et de mise en œuvre des politiques, et de développement professionnel continu.

Ce projet est cofinancé par l’initiative du CRDI de santé et bien-être économique des femmes pour une reprise post-COVID-19 inclusive, durable et équitable (initiative Les femmes S’ÉLÈVENT), les Instituts de recherche en santé du Canada et le Conseil de recherches en sciences humaines. Son objectif est de soutenir la recherche mondiale, orientée vers l’action et transformatrice de genre, menée par des équipes de chercheuses et chercheurs de pays à revenu faible ou intermédiaire et du Canada.

No projet
110031
État du projet
Actif
Durée
24 months
Agent(e) responsable du crdi
Sana Naffa
Financement total
CA$ 981,500.00
Emplacement
Kenya
Programmes
Santé mondiale
Santé mondiale
Les femmes S’ÉLÈVENT
Pays de l’institution
Kenya
Institution
Aga Khan University-Kenya
Pays de l’institution
Canada
Institution
The University of Manitoba