Aller au contenu principal

L'autonomisation juridique préventive : alerte et action précoces pour renforcer les droits dans le contexte des investissements fonciers

Au cours de la dernière décennie, les investissements étrangers dans les terres et l'agriculture (à des fins d'exploitation minière, d'exploitation forestière, d'infrastructures, d'industries agroalimentaires et de conservation) ont augmenté dans le monde, le continent de l'Afrique faisant l'objet d'une attention particulière. L'ampleur des acquisitions qui ont eu lieu dans la région a entraîné beaucoup d'injustices et de conflits. Cependant, les actions passées visant à aider les communautés à revendiquer leurs droits et à y accéder étaient réactives et se concentraient sur les injustices foncières après qu'elles se sont produites. S'appuyant sur les enseignements tirés des initiatives passées au Cameroun et en Ouganda, ce projet propose un changement de paradigme. Il vise à traiter de manière préventive les conflits liés aux investissements fonciers et à l'accaparement par les élites des terres des communautés avant que les violations ne se produisent.

En plus de l'application d'un cadre d'analyse du genre et de l'inclusion et d'une approche de recherche-action, une équipe diversifiée et multidisciplinaire développera et pilotera de nouvelles approches et méthodes innovantes pour déterminer la meilleure façon de soutenir et d'équiper les communautés afin qu'elles développent de manière proactive des stratégies et des actions pour préserver leurs droits. La recherche générera de nouvelles connaissances sur la manière dont une approche préventive de l'autonomisation juridique peut contribuer à prévenir les conflits et les injustices liés aux investissements fonciers. Elle renforcera la capacité des populations rurales, en particulier des femmes et des groupes vulnérables, à protéger leurs droits face aux investissements fonciers.

Ce projet a été sélectionné pour être financé dans le cadre d'un appel à propositions concurrentiel intitulé « Combler l'écart de justice - Un programme de recherche et d'apprentissage pour l'autonomisation juridique ». La cohorte de projets qui en résulte couvrira 12 études de cas nationales en Afrique occidentale, orientale et australe, et en Asie du Sud-Est, et comprendra un pôle régional pour chacune de ces sous-régions. Un centre mondial pour l'application des connaissances sera également mis en place.

Project ID
109709
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Ramata Thioune
Total Funding
CA$ 787,500.00
Location
Cameroun
Ouganda
Programmes
Gouvernance démocratique et inclusive