Aller au contenu principal

Combinaison de la chaîne de valeur du poisson après récolte et des interventions favorisant le changement social en Zambie et au Malawi (CultivAf)

Bien que les ressources halieutiques soient un moyen de subsistance essentiel pour 700 millions de personnes dans le monde, elles ne sont pas exploitées à leur plein potentiel en Afrique. Ce projet consiste à examiner des interventions en vue de réduire la pauvreté et d'améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle à l'aide d'innovations après récolte dans la chaîne de valeur du poisson.

Manutention du poisson après récolte en Zambie et au Malawi
Dans la plaine inondable de Barotse en Zambie et le bassin du lac Chilwa au Malawi, la manutention inadéquate du poisson après récolte est monnaie courante. Cela entraîne des pertes économiques importantes et pourrait réduire la valeur nutritive du poisson. D'autres difficultés sont également présentes. Les normes sociales et les relations de puissance dans l'industrie sont inéquitables. La part des avantages économiques des hommes et des femmes est réduite et inéquitable dans toute la chaîne de valeur du poisson.

Amélioration des conditions
Le projet vise à améliorer le rendement, la gouvernance et l'équité des chaînes de valeur du poisson au Malawi et en Zambie. La méthode utilisée par l'équipe de recherche combinera des pratiques techniques de manutention et de transformation du poisson aux innovations sociales et aux approches transformatrices des rapports hommes-femmes. Ces approches aident les collectivités à comprendre et à remettre en question les normes sociales qui mènent à des inégalités entre les sexes.

Les chercheurs effectueront une évaluation initiale des pertes actuelles sur les plans de la biomasse, de la valeur économique et de la valeur nutritive du poisson après récolte dans la chaîne de valeur locale. Ils utiliseront des approches participatives afin de cerner et de mettre à l'essai différentes pratiques de manutention et de transformation du poisson, comme le saumurage, le séchage au soleil et le fumage.

De meilleures pratiques, de meilleures conditions de vie
L'équipe intégrera ensuite les interventions favorisant le changement social et les approches transformatrices des rapports hommes-femmes afin d'aborder les problèmes présents dans les chaînes de valeur du poisson. Adoptées à grande échelle, ces interventions devraient entraîner les avantages suivants :
-réduction des pertes de poissons et de nutriments;
-augmentation continue des avantages économiques;
-amélioration de l'équité dans le partage des avantages entre les hommes et les femmes.

Ces interventions amélioreront également les niveaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Direction du projet
Ce projet est le fruit d'un partenariat réunissant le ministère des Pêches de la Zambie, l'Université de Zambie et le Chancellor College de l'Université du Malawi, et est subventionné par le fonds Cultiver l'avenir de l'Afrique (CultivAf), un programme conjoint de l'Australian International Food Security Research Centre, qui est une composante de l'Australian Centre for International Agricultural Research, et le CRDI. CultivAf finance la recherche visant à accroître la sécurité alimentaire à long terme en Afrique de l'Est et en Afrique australe.

Project ID
107837
Project Status
Terminé
End Date
Duration
30 months
IDRC Officer
Jemimah Njuki
Total Funding
CA$ 1,433,599.00
Location
Malawi
Zambie
Programmes
Agriculture et sécurité alimentaire
Cultiver l’avenir de l’Afrique 
Institution Country
zambia
Project Leader
Dr. Alexander Shula Kefi
Institution
Zambia. Ministry of Fisheries and Livestock
Institution Country
malawi
Project Leader
Dr. Magani Katundu
Institution
University of Malawi
Institution Country
zambia
Project Leader
Dr. Nyambe Lisulo Mkandawire
Institution
Council of the University of Zambia

Outputs

Dossiers

Changement transformateur des relations entre les sexes dans la chaîne de valeur du secteur des pêches : résultats relatifs au genre