Économie des interventions visant à améliorer la santé reproductive et la santé des adolescents dans certains pays d’Afrique de l’Ouest

Les décisions prises au cours de l’adolescence ont des répercussions importantes sur la santé et le bien-être général plus tard dans la vie. Le début précoce de l’activité sexuelle et un faible accès aux renseignements et aux services ont créé de nouvelles vulnérabilités aux infections transmissibles sexuellement, au VIH et aux grossesses non planifiées. Par ailleurs, les experts mentionnent qu’il serait possible de réaliser, d’ici 2030, une « grande convergence » mondiale en matière de santé dans l’ensemble des pays (réduire les taux de mortalité maternelle et infantile ainsi que les taux de maladies infectieuses), en s’attaquant aux problèmes de santé propres aux adolescents qui sont évitables et traitables. Afin de réaliser cette grande convergence mondiale, les gouvernements nationaux ont un rôle essentiel à jouer. Même quelques pays de l’Afrique de l’Ouest ont fait des plans visant à aborder et à améliorer les résultats des adolescents en matière de santé sexuelle et reproductive, il existe un manque de données sur le coût, les ressources nécessaires et les exigences concernant la mise à l’échelle des interventions planifiées. Étant donné que les budgets de santé gouvernementaux en Afrique demeurent peu élevés, il sera essentiel d’utiliser ces renseignements pour démontrer les avantages économiques liés à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des adolescents, et ce, afin de mobiliser les ressources nationales permanentes pour financer les interventions et améliorer l’environnement de mise en œuvre.

Ce projet entreprendra une analyse situationnelle détaillée des politiques et des stratégies gouvernementales nationales sur la santé des adolescents dans certains pays francophones et anglophones. Par la suite, les estimations de coûts, les besoins en matière de ressources, ainsi que les lacunes sur le plan du financement seront établis pour les interventions prometteuses qui sont ciblées à l’échelle régionale et nationale. Enfin, on élaborera une stratégie de plaidoyer efficace, ainsi que des stratégies de mobilisation des ressources novatrices et durables, afin de financer des interventions efficaces en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents.

Le projet vise à renforcer la production et l’application d’une base de données probantes de qualité sur les interventions réalisables et rentables en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents. Il contribuera également aux processus des intervenants visant à influencer les politiques qui concernent la façon d’assurer la disponibilité des ressources requises.

Projet nᵒ

108934

État du projet

Actif

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marie-Gloriose Ingabire

Financement total

CAD$ 741,000

Pays

Ghana, Sénégal

Programme

Santé des mères et des enfants

Chargé(e) de projet

John Ataguba

Institution

African Health Economics and Policy Association

Pays d' institution

Ghana

Site internet

http://www.afhea.org