Compréhension des besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des jeunes filles et femmes réfugiées au Nigeria et en Ouganda

Plus de personnes que jamais sont touchées par des situations d’urgence dues à des conflits et à des catastrophes naturelles. Les jeunes femmes et les jeunes filles sont particulièrement exposées au risque de violence sexuelle et d’avortement non médicalisé, de mariage précoce et forcé, de maternité précoce et non désirée, de traite et d’exploitation sexuelle. On estime que 35 millions de femmes et de filles en âge de procréer (15-49 ans) vivant dans des situations d’urgence humanitaire ont un besoin urgent d’informations et de services en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs (SDRS). Cependant, les déplacements forcés et les conflits mettent à rude épreuve les systèmes de santé et perturbent considérablement l’accès à ces services essentiels.

L’objectif de ce projet est de produire et d’utiliser des données probantes pour améliorer la conception et la prestation des services de SDRS chez les jeunes filles et les femmes dans certains camps de réfugiés en Ouganda et au Nigeria. Ce groupe est souvent mal desservi en ce qui concerne les services et l’information en matière de SDRS. Comparativement aux femmes plus âgées, elles sont moins susceptibles de connaître ou d’avoir déjà utilisé une méthode de contraception.

Le projet adoptera une approche multidisciplinaire, utilisant le modèle écologique dans la promotion de la santé pour définir les défis et les solutions pratiques qui sous-tendent la SDRS des adolescentes au Nigeria et en Ouganda. Travaillant ensemble, les organisations chargées de la recherche et de la mise en œuvre des programmes contribueront à une meilleure compréhension des besoins en matière de services et de droits en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescentes, et à l’amélioration des services de santé et de droits sexuels et reproductifs pour les filles et jeunes femmes déplacées et réfugiées. Le projet offrira également l’occasion de développer des connaissances à la fois locales et entre les sites pour comprendre et promouvoir la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction chez les jeunes femmes et les filles réfugiées.

Projet nᵒ

109093

État du projet

Actif

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marie-Gloriose Ingabire

Financement total

CAD$ 750,000

Pays

Nigéria, Ouganda

Programme

Santé des mères et des enfants

Chargé(e) de projet

Izugbara Chimaraoke

Institution

International Center for Research on Women

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.icrw.org

Chargé(e) de projet

Adenike O. Esiet

Institution

Incorporated Trustees of Action Health Incorporated

Pays d' institution

Nigeria

Site internet

http://www.actionhealthinc.org

Chargé(e) de projet

Brian Kanaahe

Institution

Uganda Red Cross Society

Pays d' institution

Uganda

Site internet

http://www.redcrossug.org