Analyses intersectionnelles du genre et de la santé des ménages dirigés par des femmes dans les pays à revenu faible et intermédiaire

L’augmentation des ménages dirigés par des femmes dans les pays à revenu faible et intermédiaire est attribuable à de nombreux facteurs, notamment les travailleurs migrants masculins, les épidémies comme celle du VIH et les conflits armés. En dépit de cette tendance, on dispose de peu d’information sur la manière dont ces ménages dirigés par des femmes se situent par rapport à divers indicateurs liés à la santé et au bien-être des femmes et des enfants. Ceux-ci comprennent les indicateurs mesurant la nutrition, la santé reproductive et la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents; l’autonomisation des femmes; ainsi que les taux d’enregistrement des naissances des enfants de moins de cinq ans et de possession d’un certificat de naissance.

Il ne sera pas possible d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) sans une égalité entre les sexes, et cette dernière ne pourra pas être atteinte sans l’égalité des données. De plus, l’absence de données sexospécifiques de qualité, et d’analyses connexes, fait en sorte qu’il est difficile de faire un suivi des progrès réalisés à l’égard des ODD et peut conduire à une élaboration de politiques et à une prestation de services qui ne sont pas fondées sur des données probantes. Ce projet vise à combler ce manque de connaissances et à renforcer les capacités d’analyse comparative entre les sexes dans diverses régions de l’hémisphère Sud, par rapport à la proportion croissante de ménages dirigés par des femmes.

Le projet renforcera les capacités dans les différentes régions afin de mener des analyses statistiques systématiques, en mettant l’accent sur l’analyse (multifactorielle) intersectionnelle et sexospécifique, de plus de 350 enquêtes nationales démographiques et de santé réalisées depuis les années 1990. Ces résultats seront diffusés par l’entremise d’articles de revue en libre accès, d’exposés de politique et de matériel de plaidoyer, ainsi que dans le rapport Compte à rebours jusqu’en 2020. De plus, le projet appuiera les étudiants à la maîtrise et au doctorat et élaborera une formation postuniversitaire qui sera offerte à grande échelle.

Le projet est lié à la Politique d’aide internationale féministe du Canada, aux priorités stratégiques définies dans la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030) menée par l’OMS et au Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Projet nᵒ

108998

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Chaitali Sinha

Financement total

CAD$ 744,200

Pays

Moyen-Orient, Amérique du Sud, Sud du Sahara

Programme

Santé des mères et des enfants

Chargé(e) de projet

Cesar Victora

Institution

US Fund for UNICEF

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.unicefusa.org