Publication d’un deuxième document de synthèse sur les sexospécifités et les systèmes d’état civil et de statistiques de l’état civil

16 juillet 2019

Le CRDI et le Centre d’excellence sur les systèmes d’état civil et de statistiques de l’état civil (ESEC) ont lancé la fiche d’information Renforcer les systèmes ESEC, surmonter les obstacles et favoriser l’autonomisation des femmes et des enfants.

Femme et fille riant
CRDI / Tommy Trenchard

Publié en partenariat avec Open Data Watch, ce deuxième ensemble de documents sur les sexospécifités et les systèmes ESEC vise à fournir des outils aux représentants des gouvernements, des organisations internationales de développement et de la communauté de recherche pour protéger, fournir et autonomiser les femmes et les enfants dans le monde.

Les systèmes d’ESEC sont essentiels à l’amélioration du niveau de vie de tous en protégeant les droits de la personne, en autonomisant les personnes et en favorisant le développement durable. Les femmes et les enfants sont confrontés aux plus grands obstacles à l’accès aux systèmes ESEC, mais ce sont eux qui pourraient le plus en bénéficier. Rédigés par des experts en systèmes ESEC, ces documents abordent certains de ces obstacles et proposent des solutions et des mesures.

Un document traite de la nécessité d’une approche fondée sur le parcours de vie : l’enregistrement des événements vitaux de la naissance à la mort - y compris le mariage et le divorce - en Chine, au Maroc et en Syrie. D’autres documents examinent les normes sociales affectant l’enregistrement civil des femmes et des filles en Guinée; discutent des expériences d’établissement de liens entre les systèmes nationaux d’identification et les systèmes ESEC; et mettent l’accent sur l’autonomisation des femmes et des filles par l’enregistrement civil.

Cette deuxième série de documents s’appuie sur le mémoire précédent intitulé Pourquoi les systèmes ESEC sont importants pour les femmes et les filles, qui a plaidé en faveur du renforcement des systèmes ESEC pour soutenir l’égalité des sexes.

Au coeur des deux séries de mémoires se trouve la reconnaissance du fait que chaque pays doit évaluer, construire et renforcer les systèmes ESEC en utilisant une perspective de genre pour s’assurer que chacun compte et que chacun est compté.

En savoir plus sur l’égalité entre les sexes et les systèmes d’ESEC.