Contextualizing Openness: Situating Open Science

Couverture du Contextualizing Openness: Situating Open Science
Directeur(s) :
Leslie Chan, Angela Okune, Rebecca Hillyer, Denisse Albornoz et Alejandro Posada
Maison(s) d’édition :
Les Presses de l’Université d’Ottawa, CRDI
2019-10-15
ISBN :
9780776626666
352 pages
e-ISBN :
9781552506110

Available formats

Contextualizing Openness offre un regard fascinant sur la science ouverte et la démocratisation du savoir dans le développement international et le changement social, en mettant l’accent sur les pays du Sud. Ce volume présente les contributions des 12 projets qui forment le réseau de l’Open and Collaborative Science in Development Network (OCSDNet), portant sur les quatre thèmes centraux suivants : définir la science ouverte dans le développement, gouverner la science ouverte, négocier la science ouverte et élargir la science ouverte pour le changement social. L’objectif collectif consiste à illustrer comment les possibilités et les défis associés à l’ouverture varient d’une région à l’autre et, en outre, à cerner les principales différences qui caractérisent les acteurs, les institutions, ainsi que l’infrastructure et la gouvernance des ressources fondées sur le savoir dans des contextes très divers.

Pour comprendre le mouvement vers la science ouverte et ses répercussions sur la pensée et les pratiques qui sous-tendent le développement, nous devons remettre en question l’asymétrie de la production du savoir à l’échelle mondiale et de l’accès à ce savoir. Contextualizing Openness vise à stimuler la recherche et le débat sur la manière de concevoir collectivement un système de connaissances ouvert et équitable pour tous.

Les directeurs

Photo of the editors
©Leslie Chan
Membres de l'équipe éditoriale. De gauche à droite: Becky Hillyer, Angela Okune, Alejandro Posada, Denisse Albornoz et Leslie Chan.

Leslie Chan est professeure agrégée au Département des arts, de la culture et des médias et au Centre for Critical Development Studies de l’Université de Toronto Scarborough. M Chan est le chercheur principal de l’Open and Collaborative Science in Development Network (OCSDNet).

Angela Okune est candidate au doctorat au Département d’anthropologie de l’Université de la Californie, à Irvine. Elle participe à l’OCSDNet en tant que coordonnatrice de réseau depuis sa création, en 2014.

Rebecca Hillyer a été coordonnatrice du suivi et de l’évaluation pour l’OCSDNet de 2015 à 2018. Elle a travaillé pour des organismes communautaires de recherche et de défense des droits au Canada, au Ghana, en Afrique du Sud et au Royaume-Uni.

Denisse Albornoz a été associée de recherche au sein de l’OCSDNet de 2015 à 2018. Elle travaille actuellement pour Hiperderecho, une organisation de défense des droits numériques du Pérou.

Alejandro Posada est analyste de recherche chez Econometria Consultores, un cabinet d’évaluation des politiques basé en Colombie. Il a été associé de recherche au sein de l’OCSDNet et directeur de projet chez Knowledge G.A.P.